Éternel Viêt-Nam, vue générale

19.08—15.09. 2013
La Grande Orangerie, Jardin des Sciences, Dijon

Eternal Viet Nam

↑   Éternel Viêt-Nam, vue générale

Entre histoires collectives et intimes, cette exposition évoque les liens qui unissent chaque participant avec le Vietnam. Leurs collaborations, œuvres individuelles ou trouvailles dans l’espace public sont le fruit d’un mélange de leurs différentes pratiques, de leur intérêt pour la peinture abstraite géométrique, la photographie, la sculpture, la performance, le design graphique et la musique électronique.

À l’heure du progrès économique, le Vietnam voit son paysage se transformer, les villes accroissent leur périphéries et les chantiers de construction s’étendent au large. Les traditions et coutumes se superposent aux signes de la mondialisation, des formes hybrides apparaissent en conséquence. La nuit, la musique électronique promet de nouveaux horizons à ceux qui rêvent d’un autre avenir. Ainsi la jeunesse dorée, unie dans l’extase, observe le ciel et les étoiles changer de couleurs.

Face au phénomène de la mondialisation, les pays émergeants qui sont tiraillés entre leurs traditions et la modernisation, doivent réaffirmer leur identité pour se situer sur le terrain géo-politique. L’exposition propose différentes trames narratives alternatives et invite le spectateur dans l’univers de la fête, pour célébrer le Vietnam et son peuple, et de manière plus générale, la vie.

Avec Donatella Bernardi & Niels Wehrspann, Emma Perrochon, Maritta Nurmi, Frédéric Sanchez, Francis Morandini, Sébastien Leseigneur, Lionel Descostes, Martin Argyroglo

Une proposition de Emma Perrochon, Frédéric Sanchez et Sébastien Leseigneur